Société

Votre homme est plus heureux quand il fait le ménage


Contrairement à ce que les plus machistes d’entre nous pourraient penser, une nouvelle étude vient de démontrer que les hommes sont plus heureux quand ils font le ménage. Alors qu’une recherche récente révélait l’existence d’un gène de bonheur uniquement chez la femme, il suffirait donc que l’homme participe aux tâches ménagères pour qu’il soit pour sa part plus heureux.

Le constat est que les Français se consacrent moins au ménage. Ils passent en effet la majeure partie de leur temps libre devant les écrans de télévision ou en compagnie de leurs amis, laissant ainsi les femmes toujours aussi seules à vaquer aux travaux domestiques. D’après l’Emploi du Temps 2009/2010 publié par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), les femmes passent par jour 3h 52 min à faire le ménage tandis que les hommes n’y consacrent que 2h 24 min.

À quand donc l’égalité entre l’homme et la femme ? Elle n’est certainement pas pour tout de suite. C’est encore très souvent les hommes qui occupent le sommet de la hiérarchie professionnelle. Leur salaire est plus élevé que celui de la femme, même s’ils accomplissent des tâches équivalentes, et ils ne s’intéressent pas aux tâches ménagères.

Néanmoins, les hommes pourraient bientôt vouloir s’atteler au nettoyage, à la vaisselle, aux courses, etc., car une nouvelle étude vient de démontrer que les hommes sont plus heureux quand ils font le ménage. Les scientifiques se sont basés sur des statistiques pour en arriver à cette conclusion.

Une inégalité criante entre hommes et femmes

Une étude publiée dans le livre Gendered Lives a fait le point sur l’inégalité entre l’homme et la femme en Europe, et force est de constater que la femme continue d’être perçue comme étant faite pour rester à la maison et s’en occuper. Ainsi donc, toutes les luttes et tous les mouvements féministes menés depuis une cinquantaine d’années pour faire régner l’égalité ne transparaissent que dans les discours, pas encore dans les actes.

Au Royaume-Uni par exemple, 40% des femmes travaillent partiellement contre 10% chez les hommes. La tradition qui veut que la femme reste au foyer et que l’homme parte travailler pour subvenir aux besoins de sa famille est en fait toujours présente, même si nous ne nous en rendons pas compte. La femme est souvent obligée de choisir entre fonder une famille et faire carrière.

En France, alors que les hommes ont obtenu le droit de vote universel en 1848, ce droit n’a été accordé aux femmes qu’en 1944. Reconnaissons qu’il existe de nos jours moins de différences entre l’homme et la femme, mais tant qu’il reste à faire, rien n’est fait.

Il a été constaté d’après une étude que les femmes consacrent quotidiennement 1h 30 de plus que les hommes à faire le ménage. Ainsi, elles exécutent des tâches ménagères 23 jours sur les 365.

Comment faire un ménage heureux ?

Des chercheurs de l’université de Cambridge révèlent que les hommes sont plus heureux quand ils font le ménage. Ils ont effectué une recherche qui consistait à comparer la sensation de bien-être ressentie par l’homme au temps que ce dernier passe à faire les travaux domestiques dont notamment les courses, la vaisselle, la cuisine et le ménage.

Ainsi donc, 30 000 hommes et femmes originaires de 34 pays, dont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège et la Suède, ont été appelés à exprimer leur bien-être, leur capacité à combiner vie professionnelle et vie privée, leur degré d’épanouissement et leur implication dans les travaux domestiques. À leur grande surprise, les chercheurs ont remarqué que les hommes sont plus heureux quand ils font le ménage.

Qu’est-ce qui pourrait donc expliquer ce bonheur exprimé par les hommes qui font le ménage ? D’après les auteurs de l’étude, il s’agirait d’une prise de conscience de la part de ces hommes. Ces derniers seraient partisans de l’égalité entre les deux sexes, ce qui fait qu’ils sont du coup moins à l’aise à l’idée de voir leur compagne faire les tâches ménagères toute seule.

Aider sa compagne à faire les travaux domestiques est également un moyen d’éviter les disputes et d’installer une bonne ambiance au sein du ménage. L’homme partagerait ainsi non seulement les travaux domestiques avec sa conjointe, mais également le bonheur, ce qui les rendrait encore plus heureux.

Des progrès restent à faire

En résumé, cette étude cherche à montrer l’impact que pourraient avoir les discours sociétaux et culturels sur l’égalité entre l’homme et la femme. Grâce à elle, un grand pas vient d’être effectué vers l’égalité entre les sexes, car les hommes pourront désormais être tentés d’aider leur compagne à faire le ménage, afin de se sentir eux-mêmes plus heureux.

Si les hommes sont plus heureux quand ils font le ménage, cela ne peut que faire avancer la cause de la parité tout en ayant un impact positif sur le bien-être de chacun et de tous.



En savoir plus sur les psys en ligne

5.00 avg. rating (93% score) - 1 vote

Commentaires

Commentaires