Sociale

Comment détecter la personne qui ment par textos ?


Une nouvelle étude indique qu’il serait désormais possible de détecter la personne qui ment par textos. Il est en effet plus facile aux gens de mentir lorsque la communication se fait par SMS, par chat ou par conversation sur les réseaux sociaux. Cela est peut-être dû au fait que les interlocuteurs ne se voient pas. Selon la recherche, lorsque vous conversez avec quelqu’un et que du coup ce dernier tarde à répondre à l’un de vos messages, alors il y a des chances qu’il soit en train de préparer un mensonge.

Des chercheurs nous aident à savoir si la personne qui nous envoie un message est en train de dire la vérité ou pas. L’élément mis en évidence est le temps que met cette personne à répondre à nos questions.

Très peu de personnes arrivent à détecter la personne qui ment, et cela est encore plus compliqué lorsqu’il s’agit d’un échange par messagerie ou sur les réseaux sociaux. Certaines pistes permettent néanmoins de savoir si un message contient des mensonges, et selon une étude publiée dans la revue ACM Transactions on Management Information Systems, le délai de réponse serait l’une de ces pistes.

Comment détecter un menteur sur Facebook ?

Il n’est pas facile de connaitre les intentions ou les sentiments qui animent une personne lorsque cette dernière se cache derrière son appareil pour vous envoyer des messages, ou poste des publications sur Facebook par exemple. Cependant, un chercheur de l’université Brigham Young (États-Unis), Tom Meservy, affirme que même si nous ne pouvons déceler les intentions ou les sentiments, nous pourrons tout au moins reconnaître un message qui contient des propos mensongers. Ce professeur en systèmes d’information affirme que les humains ne peuvent détecter le mensonge que dans 54% des cas, et avec l’expansion des nouvelles méthodes de communication, ce chiffre baisse encore.

En passant par les messages, les menteurs ont moins de chances d’être découverts, ce qui fait qu’ils ont plus de facilité à inventer de fausses histoires. N’étant pas en face de leur interlocuteur, ils se disent que celui-ci ne pourra ni voir les expressions de leur visage ni s’apercevoir du léger changement de leur voix. Cet état de choses permet aux individus de mentir plus souvent, et c’est ce que révèle une analyse réalisée en 2011 et publiée dans le journal Philpapers. Alors, comment détecter la personne qui ment par textos ?

Dans le but de déterminer les indices pouvant laisser croire qu’un message contient un mensonge, Tom Meservy aidé par quatre autres chercheurs a effectué une étude, et a ainsi pu relever plusieurs signaux.

Pour savoir si la personne qui vous envoie un message est en train de vous mentir, chronométrez le temps qu’elle met pour répondre à vos questions.

Des messages plus courts qui mettent plus de temps à arriver

Pour réaliser l’étude, les scientifiques ont soumis une centaine d’étudiants en provenance de deux universités américaines à une série de 30 questions, en leur donnant l’instruction de mentir une fois sur deux. Cela permettait aux chercheurs de valider leur hypothèse sur la question, tout en évaluant plusieurs paramètres.

Résultat : les scientifiques ont enregistré 1 590 messages véridiques contre 1572 messages contenant de fausses informations. Après avoir analysé les divers paramètres, ils se sont rendu compte que lorsqu’une personne ment, elle met 10% plus de temps à répondre qu’une personne qui dit la vérité. Ses messages sont également plus courts et divisés en plusieurs textos.

Vers un détecteur de mensonges… dans les textos

Même si la recherche n’est pas très convaincante, compte tenu du nombre restreint de participants et des conditions dans lesquelles elle s’est déroulée, elle ouvrira les portes à d’autres analyses. En effet, les chercheurs envisagent d’approfondir leur étude, mais cette fois-ci avec des caméras capables d’analyser l’expression du visage ou du corps.

Toutefois, cette nouvelle étude ne nous permet pas de savoir pourquoi les personnes qui mentent tardent à répondre aux messages. Pour tous, la raison est toute simple : avant de mentir, il faut prendre le temps de réfléchir, de bien formuler ce que l’on veut dire, de considérer tous les paramètres, etc. Afin de détecter la personne qui ment par textos, les chercheurs américains comptent également mettre à jour des applications pouvant relever les mensonges dans les conversations numériques.



En savoir plus sur les psys en ligne

3.25 avg. rating (69% score) - 4 votes

Commentaires

Commentaires